Qu’est-ce que le WCS ? 

"Warfare Combat System" 

Créé en 2012 par le sud-Coréen Dk Yoo, le WCS est une méthode constituée d’exercices fondamentaux simples, et qui puise son inspiration des arts martiaux. Elle sert à développer la conscience de son corps, de son mental et nous permettre de développer son ressenti physique et sa capacité de défense et d’action.

Très populaire auprès des artistes martiaux, Dk Yoo s’est fait connaitre en 2015 grâce à la publication d’une vidéo, « 15 martial arts », qui montre sa maitrise de 15 arts martiaux différents, chose jusqu’à lors considérée comme quasi-impossible. Il a également attiré l’attention avec ses mouvements rapides, fluides et puissants, mais calmes.

Dk Yoo et son WCS ont ensuite surpris par le contenu de la méthode. Là où beaucoup prônent l’entrainement avec pour unique objectif de dominer son corps et son mental, le WCS nous propose d’écouter, de ressentir, et de trouver comment diriger son action, sa frappe de façon optimale.

Le WCS propose des outils simples pour aller chercher à l’intérieur, comment impacter à l’extérieur.

Des fondamentaux accessibles à tous

Les fondamentaux sont des exercices accessibles à tous. Apprendre à relâcher le corps pour comprendre que l’on peut être tendu, relâché et parfois les deux en même temps. Puis apprendre quelques exercices de mobilité pour relâcher les tensions physiques. Apprendre à s’ancrer et s’enraciner pour mieux utiliser et transférer tout ce poids dans nos actions et protéger nos articulations.

Puis apprendre à méditer, pour comprendre où se cachent nos tensions les plus profondes et comprendre comment les détendre.

Ces exercices sont utiles pour mieux appréhender notre vie de tous les jours et notre évolution et constituent la base de « l’entrainement » en WCS.

 

Pour les arts martiaux, le sport, la vie de tous les jours

Ces concepts fondamentaux peuvent ensuite être adaptés. Pour la vie de tous les jours, apprendre à mieux comprendre son stress, ses tensions, ses douleurs, mais aussi apprendre à se concentrer, à prendre une posture de confiance, à gérer ses peurs.

Nous pouvons aussi les adapter à la pratique sportive. Pour travailler l’équilibre, les sensations, les appuis, la mobilité mais aussi pour la préparation mentale, et développer des capacités d’adaptation rapide (stratégie, plan de jeu, tactiques de pression, gestion des points importants, etc..)

Et évidemment, la méthode étant tirée des arts martiaux, elle s’adaptera très bien à toute pratique martiale, en complément d’arts martiaux sportifs (boxe, MMA) ou d’arts martiaux plus traditionnels ou de self-défense. Ici, l’idée est aussi de trouver des moyens de développer puissance, vitesse, précision, adaptabilité, en travaillant la méthode WCS, mais aussi en fonction des particularités de chaque pratiquant.

 

 

Tous droits réservés Free Martial Art Movement 2022

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.